cv

Rédiger un CV : les erreurs à ne pas commettre

Une simple faute d’inattention lors de la rédaction d’un CV peut nuire à la crédibilité de celui-ci. Les erreurs, fréquemment commises, peuvent trahir la motivation du candidat ou son manque d’expérience du monde professionnel. Voici une liste non exhaustive d’éléments à vérifier avant d’envoyer votre présentation professionnelle aux recruteurs.

Le remplissage et/ou le manque d’informations

innformation privéeUn bon CV est limité à une page ou deux maxi. Il convient ainsi de trier toutes les informations et supprimer celles qui n’ont aucun rapport avec le poste concerné, notamment vos expériences professionnelles. À l’inverse, le manque de précision dans votre contenu peut vider votre CV de son véritable contenu. N’hésitez donc pas à mentionner des références pour plus de concision.

Les informations privées

Un CV datant de 1950 ne ressemble pas à un CV d’aujourd’hui. Les recruteurs actuels n’ont pas le droit de vous demander vos informations privées telles que votre date de naissance, statut familial, numéro de sécurité sociale… Ces données doivent rester confidentielles. Il en est de même pour votre âge et la date de vos diplômes. Si vous pensez que ces informations peuvent valoriser votre CV, vous avez tort. Bien au contraire, elles sont susceptibles de remettre en cause votre niveau de qualification. Plutôt que d’indiquer vos loisirs n’ayant aucun rapport avec le poste souhaité, mieux vaut développer vos talents.

Les éléments superflus

C’est une évidence, la majorité des nouveaux chercheurs d’emploi n’ont presque ou pas d’expériences professionnelles à fournir dans leur CV. Par peur de ne pas remplir la page, ils ont tendance à faire du remplissage en y indiquant par exemple leurs résultats scolaires. Ces éléments superflus sont à éviter.

Les fausses déclarations

cv1Les recruteurs effectuent rarement des vérifications des informations qui leur sont fournies dans les CV. Quoi qu’il en soit, toutes tentatives de mensonges ou fausses déclarations seront vite détectées lors de l’entretien. Les ressources humaines disposent de nombreuses techniques infaillibles pour piéger les candidats et s’assurer de l’exactitude de leur CV. Mieux vaut donc jouer franc jeu sous peine de passer pour une mauvaise personne vis-à-vis du recruteur, et les conséquences ne sont pas moindres.

Laisser un commentaire